Le Teatr Piba est une compagnie professionnelle basée à Brest. Sa création, en 2009, est la suite logique des rencontres et de collaborations de différents artistes comédiens, musiciens, metteurs en scène ayant en commun la langue bretonne que les parcours croisés et les expériences partagées ont conduits à un même désir: un théâtre en breton, contemporain et vivant.

PIBA est un mot laotien qui signifie 'littéralement' esprit fou
phi [pi:] est un nom commun : esprit (esprit des ancêtres ou esprit des bois par exemple)
ba [ba] est un adjectif: fou
affiche UNE COLLABORATION TEATR PIBA/IFREMER - une aventure artistico-scientifique - Recherche et écriture 2017-2018 | Création 2019-2020

« Où commence la fin de la mer ? Que disons-nous lorsque nous disons : mer ? Disons-nous le monstre capable de dévorer toute chose, ou cette vague qui mousse à nos pieds ? L'eau qui peut tenir dans le creux de la main ou les abysses que nul ne peut voir ? »

Ocean Mer, Alessandro Baricco.

Suivez ce carnet de voyage poétique et fantastique
https://donvor.blog/



DONVOR ~ DEEP THOUGHTS
mor [moːʁ] est un nom commun : mer
don [dɔ ̃ ːn] est un adjectif : profond

prochaines dates:
Diffusion en cours

Le projet de création DONVOR ~ DEEP THOUGHTS est né de premières rencontres entre les artistes du Teatr Piba et les scientifiques Pierre-Marie Sarradin et Jozée Sarrazin, en charge du laboratoire « Environnements profonds » de l’Ifremer, à Brest. Il s’est agi dès les premiers échanges d’imaginer une aventure au long cours dans laquelle se confronteraient leurs domaines respectifs de recherches et de création, mais également leurs pratiques, expériences et préoccupations. À terme, nous ambitionnons de créer, à l'horizon 2019-2020, un spectacle vivant autour de la thématique des écosystèmes profonds, aujourd’hui objets de toutes les attentions de la communauté scientifique et économique.

Équipe de création

Thomas Cloarec : metteur en scène
David Wahl : auteur, dramaturge
Nadège Renard : scénographe
Pascal Rueff : sonographe
Charlotte Heilmann : collaboratrice, comédienne
Pierre-Marie Sarradin (Ifremer) : chercheur en chimie marine, responsable de l’Unité de recherche Étude des écosystèmes profonds
Jozée Sarrazin (Ifremer) : chercheure en écologie benthique, responsable du Laboratoire Environnement Profond
Kim Juniper : directeur scientifique du réseau d’observatoires câblés Ocean Networks Canada

Calendrier résidences 2017/2018

Du 29 avril au 7 mai 2017
Campagne de transit à bord du navire océanographique Pourquoi pas ?
de Ponta Degalda (au large des Açores) à Toulon pilotée par Jozée Sarrazin.

Du 8 au 28 juillet 2017
Résidence lors de la campagne océanographique MoMARSAT, sur le champ
hydrothermale Lucky Strike au large des Açores, dirigée par Pierre-Marie
Sarradin.

Du 4 au 15 septembre 2017
Résidence laboratoire dans les locaux d’ Ocean Networks Canada sur l’ île de
Vancouver en Colombie Britannique.

Février 2018
Présentation d’une maquette de sortie de résidence à la Chapelle Dérézo
à Brest.




*****************************************************************
"Les premiers échanges que nous avons eus avec Pierre-Marie Sarradin, Kim Juniper et Jozée Sarrazin ont été riches et passionnants. Ils lèvent le voile, pour les néophytes que nous sommes, sur l'univers fascinant de la recherche en « Environnements profonds ». Un monde à la croisée des technologies de pointes, des sciences de la géochimie, de la sismologie ou de la biologie moléculaire, et en même temps, de l'aventure et du romanesque. Un univers où se côtoient ingénieurs et chercheurs, en filiation directe avec les inventeurs du Bathyscaphe et avec les pionniers de l'hydrographie marine, mais se réclamant également volontiers de l'héritage de Jacques-Yves Cousteau, ou même de celui de Jules Vernes.

De fait, nous découvrons que la recherche scientifique en « Environnements profonds » est un domaine naissant, car il est intimement lié à la technologie de pointe qu'elle requiert. Plus de 90% des grands fonds représentent encore à ce jour une « Terra incognita ». Il en découle qu'elle ne parvient que partiellement à s'affranchir de l'ensemble des mythologies et fantasmes des abysses, du continent perdu de Mu de Le Plongeon aux formations sous-marines de Yonaguni. Toutes les fantaisies semblent encore permises. Cette « opposition » entre fantasme ou mythologies des grands fonds, et un certain état de la recherche scientifique contemporaine, pourrait constituer une ligne forte d'écriture et de création, propre à faire surgir le poétique et le fantastique.


Thomas CLOAREC

«...» Faire naître un spectacle d'une problématique scientifique et écologique,
élaborer un texte destiné à la scène au cours de campagnes scientifiques... pour un auteur qui travaille à la rencontre de ces deux univers, c'est exaltant. «...» Le projet DEEP THOUGHTS ~ DONVOR se prête particulièrement à ce processus.
Le texte s'élaborera au cours des campagnes scientifiques. Il se tissera des découvertes encore confidentielles des scientifiques, des questionnements restés en suspens, des fantasmes nés de l'imaginaire de ce monde si mystérieux, du vécu de l'expédition. Cela pourrait prendre la forme d'une sorte de « journal de bord ». Une relation de voyage. De voyage extraordinaire. Et qu'est-ce qui, mieux que le monde si mystérieux des abysses, se prêterait à cet exercice ? «...»

David WAHL

*****************************************************************

En partenariat avec :
Ifremer (Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer)
Ocean Networks Canada
Université de Victoria

Avec les soutiens de :
Rannvro Breizh | La Région Bretagne
Kuzul Meur Penn ar Bed | le Conseil Départemental du Finistère
Ville de Brest
Institut Français / Région Bretagne
Consulat de France à Vancouver
LabexMER

Coproduction et accueil en résidence :
Agence Du Verbe
La Chapelle Dérézo





Photo 365