Le Teatr Piba est une compagnie professionnelle basée à Brest. Sa création, en 2009, est la suite logique des rencontres et de collaborations de différents artistes comédiens, musiciens, metteurs en scène ayant en commun la langue bretonne que les parcours croisés et les expériences partagées ont conduits à un même désir: un théâtre en breton, contemporain et vivant.

PIBA est un mot laotien qui signifie 'littéralement' esprit fou
phi [pi:] est un nom commun : esprit (esprit des ancêtres ou esprit des bois par exemple)
ba [ba] est un adjectif: fou
affiche Création 2015 - Fiction radiophonique, d'après The Country, de Martin Crimp

L'équipe
Direction artistique: Thomas Cloarec,
Interprètes : Loeiza Beauvir , Marion Gwen, Tony Foricheur,
Traduction-adaptation : Mich Beyer,
Création musicale : Jérôme Kerihuel,
Bruiteur : Javier Marin Leyton,
Régisseurs son : Gwenole Peaudecerf (TEATR PIBA); Jean-Marie Ollivier (DIZALE) ; Gaël Hélary (RADIO KERNE),
Production: DIZALE-RADIO KERNE

Soutiens: Région Bretagne/FAALB - L'Arthémuse - BRIEC

prochaines dates:
Diffusion en cours

Ar maezioù, une oeuvre de fiction radiophonique, enregistrée en public et diffusée en direct sur les ondes bretonnes.

En septembre 2015, la compagnie s'est associée à RADIO KERNE et DIZALE pour mener un premier chantier de réalisation d'une œuvre de fiction radiophonique. Privilégiant une ligne artistique et des objectifs restant dans le champs du spectacle vivant, la compagnie a souhaité travailler à partir d'une œuvre du répertoire théâtral contemporain : LA CAMPAGNE de l'auteur britannique Martin Crimp.

Ar Maezioù

d'après The Country de Martin Crimp
Traduction : Mich Beyer
Production: DIZALE – RADIO KERNE – TEATR PIBA

A la recherche d'une vie plus tranquille, le docteur Richard et sa femme Corinne ont quitté Londres et vivent maintenant à la campagne. Un soir Richard rentre avec une inconnue qu'il a trouvée étendue, dit-il, sur le bas-côté de la route. C'est ici que la pièce commence et que s'installe son leitmotiv : le doute.

Le doute plane sur ce que dit Richard, sur ce que devine et détecte sa femme, il se répand sur leur ami Morris et surtout sur Rebecca, l'inconnue qui dort pour l'instant mais qui risque de se réveiller et de livrer les éclaircissements que l'on attend. La pièce pourrait être une pièce policière car elle dispose de tous les éléments qui assurent la tension par laquelle l'attention du spectateur peut être captée. Mais elle ne livre ni une explication « technique » de ce qui s'est passé ni une fin mettant un terme à notre incertitude.


Enregistrement réalisé en public, le mercredi 16 septembre.

L’Arche est éditeur et agent théâtral des œuvres de Martin Crimp en français www.arche-editeur.com

Photo 285