Le Teatr Piba est une compagnie professionnelle basée à Brest. Sa création, en 2009, est la suite logique des rencontres et de collaborations de différents artistes comédiens, musiciens, metteurs en scène ayant en commun la langue bretonne que les parcours croisés et les expériences partagées ont conduits à un même désir: un théâtre en breton, contemporain et vivant.

PIBA est un mot laotien qui signifie 'littéralement' esprit fou
phi [pi:] est un nom commun : esprit (esprit des ancêtres ou esprit des bois par exemple)
ba [ba] est un adjectif: fou
affiche Lampedusa Way
Enregistré en public au Petit Théâtre du Quartz & diffusé en direct sur les ondes

Adaptation inédite en langue bretonne, troisième volet du Triptyque du naufrage (Trilogia del naufragio) de Lina Prosa.
Le public est invité à prendre part à une expérience dans laquelle il sera à la fois spectateur et auditeur de la création.

D’après Lampedusa Way in Trilogia Del Naufragio, Editoria & Spettacolo coll. Percorsi, 2013

L'EQUIPE
Adaptation en langue bretonne Aline Gleoneg
Direction artistique, mise en voix Thomas Cloarec
Avec : Marion Guen, Tangi Daniel
Musique : Steve Shehan
Bruitages : Javier Marinero
Régie son : Gwenole Peaudecerf, Jean-Marie Ollivier, Dizale
Régie diffusion radio en direct Gaël Hélary, Radio Kerne
Système de diffusion collective par casques L’Agence du Verbe
Photographies Sebastien Durand
Coordination, communication et diffusion Lou Millour, Radio Kerne, Manon Riouat
Production Dizale
Diffusion et coordination de la diffusion Radio Kerne


Lampedusa Way
Le troisième volet de la trilogie évoque la rencontre de Mahama, la tante de Shauba, et Saïf, l'oncle de Mohamed. Grâce à une association humanitaire, ils se rendent sur l'île de Lampedusa, à la recherche des deux jeunes gens disparus, alors qu'ils essayaient d'atteindre l'Europe.

L’enregistrement de Lampedusa Way sera réalisé en public, au petit théâtre du Quartz, le 1er février 2017 à 19h30 , et diffusé en direct sur les ondes de Radio Kerne.

La restitution de l’enregistrement au spectateur-auditeur se fera grâce au système de diffusion stéréo haute qualité par casques de l’Agence du Verbe.


La diffusion en directe sur les ondes confrontera artistes et spectateurs à cette impalpable tension qu’est celle du directe où le compte à rebours de l’horloge si caractéristique de l’univers de la radio remplacera le traditionnel levé de rideau, ce top départ qui indique qu’il n’est plus de place pour l’erreur.

Photo 334